La Vilaine, anciennement Visnonia, tient une place importante dans l’histoire d’Arzal : c’est elle qui a favorisé la colonisation de ses terres.

De 500 à 56 avant J.C : les Celtes, les premiers habitants du Pays d’Arzal, développent grâce aux Vénètes, le commerce maritime.

De 56 avant J.C à 500 après J.C : les Romains marquent leur domination par le passage d’une grande voie Nantes-Vannes qui a traversé la Vilaine par un bac au lieu-dit « Noy ».

Vè et VIè siècles : les Bretons d’outre-Manche s’y installent et y implantent leur langue qui disparaîtra dans la 1ère moitié du XIXè siècle. L’Armorique devient Bretagne.

IXè et Xè siècle : les Vikings remontent la Vilaine jusqu’à Redon et ravagent les terres.

XIè au XIIIè siècle : 1èrepériode féodale qui est celle des seigneurs indépendants, des croisades et pélerinages, époque de la construction de la chapelle Saint-Jean Baptiste de Lantiern, étape sur la route de Saint-Jacques de Compostelle. Une congrégation de Moines a son siège à Lantiern, qui est aussi un centre administratif important.

XVè siècle : création de la paroisse d’Arzal, dirigée par les seigneurs de Broël jusqu’en 1792.

XVIIIè siècle, 20.11.1759 : bataille des Cardinaux pendant la guerre de sept ans entre les Anglais et les Français. Les navires rescapés français se réfugient à Vieille Roche et y séjournent pendant 3 ans.

Après la révolution, le comte de Silz dirige la chouannerie morbihannaise.

1790 : Arzal devient commune du canton de Muzillac et appartient au district de La Roche Bernard.

1800 : la commune passe dans l’arrondissement de Vannes. 

Partager

Syndication

Syndiquer le contenu